Muscles, étirements et contraction en cycle 3

2 posts / 0 new
Last post
Muscles, étirements et contraction en cycle 3

Quelles sont les différentes sortes d'étirements pour aider au relâchement du muscle et en quoi sont-elles différentes ?
Comment expliquer l'anatomie du muscle et le fonctionnement de la contraction musculaire en cycle 3 ?

Etant triathlète dans mes temps libres, je peux effectivement encourager tout le monde à prendre en compte l'importance des étirements. Plusieurs buts sont visés qui tiennent compte des recherches menées dans les 20 dernières années sur la physiologie du muscle : Les étirements augmentent la performance des muscles car un muscle qui peut s'allonger peut mieux se contracter, les étirements réduisent les risques de blessures musculaires ou tendineuses, et les étirements augmentent les possibilités de mouvements articulaires, ce qui en biomécanique joue un rôle important.
Bien sûr les étirements se pratiquent sur des muscles chauds, et l'échauffement ne doit pas être confondu avec cette pratique. Pour échauffer un muscle, il suffit de le faire fonctionner en douceur pendant quelques minutes, et ce dans des situations de mouvements variés.
Pour les types d'étirements, je vous renvoie à deux sites internet assez clairs sur la question :
http://perso.club-internet.fr/jocelyn-william/etiremnt.html
http://www.volodalen.com/25etirements/

Quant aux explications sur l'anatomie du muscle et le fonctionnement de la contraction musculaire, on peut mener une démarche d'investigation avec des cycle 3 basée sur deux pistes (en prolongement d'une activité physique):
Exploration sur soi : on y découvre que le muscle grossit en diamètre mais aussi raccourcit lors de sa contraction.
Se posent bien sûr les problèmes de l'organisation interne : pour cela on peut recueillir et confronter les dessins des élèves.
Des questions émergent relatives à la structure, aux attaches, etc...
Une dissection (très simple et libre) de cuisses de grenouille (3 à 4 euros pour une trentaine de cuisses congelées à acheter en supermarché) permettra de connaître la forme des muscles, le fait qu'ils sont attachés aux extrémités des os, et que les articulations sont des sites où les os sont attachés.
De nouvelles questions émergeront qui seront résolues par recherche documentaire. Les élèves ayant bien sûr tout compris, on peut les mettre devant une nouvelle situation-problème en leur montrant une maquette réalisée avec des segments en bois, des fils, des punaises et des gants de chirurgie, et leur dire "à vous d'en faire une qui fonctionne aussi avec le matériel que je vous fournis" (le même mais dissocié). Se posent alors des problèmes d'attache, de glissements et de pivots, de formes, etc...

Aller plus loin nécessiterait de connaître la structure des fibres musculaires. On peut toutefois modéliser le raccourcissement en emboîtant deux structures comme des balais. Le reste sera vu plus tard!

Bonne étude.