Avis de l'Académie des sciences sur la refondation de l'enseignement

Titre Avis de l'Académie des sciences sur la refondation de l'enseignement
Authors
Académie des sciences
Format
Misc.
Nature
Technical report
Publication date
25 September 2012
Language
French
Country
FRANCE
URL
Acquisition date
04 December 2012
Level
Primary
Secondary/High
Note
0
No votes yet

Engagée depuis plus d’une décennie au service de la qualité de l’enseignement des sciences, l’Académie des sciences indique ici l’état de ses réflexions sur les besoins du pays en termes d’enseignement, selon le plan des travaux de la concertation mise en place par M. et Mme les Ministres Vincent Peillon et George Pau-Langevin.
 

Résumé

L’Académie des sciences attache la plus grande importance à la qualité de l’enseignement scientifique dès le début de l’école primaire. Cette qualité aura en effet une incidence majeure tant pour le libre exercice de la citoyenneté que pour les capacités économiques du pays dans les décennies à venir.

Par sciences, l’Académie entend aussi bien les mathématiques que l’ensemble des sciences expérimentales et d’observation, ainsi que la plus récente science informatique.

Le texte qui suit a été approuvé à l’unanimité par l’Académie lors de sa séance du 25 septembre 2012. Il rappelle dans une annexe les diverses et importantes actions entreprises par l’Académie depuis une dizaine d’années — tant institutionnellement qu’à travers de nombre de ses membres fortement investis à titre personnel.
Quatre points majeurs doivent être mis en exergue :

    L’Académie rejoint la préoccupation nationale sur l’importance capitale d’un premier degré assurant une plus grande égalité entre enfants dans la maîtrise de la langue française, des mathématiques et des sciences expérimentales. Elle souligne combien ces dernières, bien enseignées, peuvent être l’occasion d’une pratique exigeante de la langue et révéler des talents, en respectant la diversité des intelligences tout en atténuant l’effet de conditions familiales peu favorables.

    L’Académie insiste sur le fait que cette égalité des chances doit être assurée tout au long de la formation des élèves puis de celle des étudiants. Cela nécessite en particulier de reconsidérer en profondeur les mécanismes, les acteurs et les processus de leur orientation, en particulier lors des deux transitions scolaires majeures constituées par les articulations collège-lycée puis lycée-formations supérieures.

    S’agissant des professeurs, l’Académie est particulièrement soucieuse de leur qualité, que doivent assurer tant leur formation initiale que continuée tout au long de leur carrière. Ce souci redouble aujourd’hui en présence d’une alarmante rareté de candidats à ce métier.

    S’agissant des programmes des enseignements, l’Académie réaffirme qu’ils doivent répondre en tout premier lieu à des enjeux clairs et affichés. Ces programmes doivent évoluer en fonction de leur capacité à satisfaire ces enjeux. Cette capacité doit être évaluée par des analyses rigoureuses de leur impact, effectuées selon des méthodes scientifiquement incontestables.

Enfin, l'Académie tient à exprimer ses fortes préoccupations concernant l’enseignement des sciences dans les filières professionnelles et technologiques actuelles du lycée où les élèves, comme tout futur citoyen, doivent recevoir les fondements une culture générale scientifique de qualité. Elle a entamé dans ce sens une réflexion commune avec l'Académie des technologies et fera part de ses avis et recommandations à l'issue de ces travaux.

Lire l'Avis
 

 

Addons